FOYER JEAN-FRANCOIS RÉGIS

Un foyer logement pour jeunes filles depuis 170 ans

plan de 1790 situant la maison
Plan daté de 1790 situant la maison construite en 1785.

Présentation du foyer.

Le foyer Jean-françois Régis propose un cadre de vie pour les lycéennes et les étudiantes à partir de 16 ans. Isolé des nuisances sonores la vie au foyer permet de partager un certain esprit qui ne peut s’épanouir que par le respect des règles de vie en communauté. Les chambres, individuelles, sont meublées (lit, armoire, étagères, bureau) toutes ont un lavabo. Quelques chambres sont équipées de douche et d'un wc privé. Cependant ces équipements sont disponibles à chaque étage et entretenus par nos soins.

chambre type du foyer
Une chambre type.

L'organisation.

Les chambres sont mises à dispositions de septembre à juin, vacances scolaires comprises. Le foyer reste ouvert toute l’année. L’activité est réduite les weekend et congés scolaires cependant un espace cuisine (évier, frigo, micro-ondes) reste ouvert pour faire de petits repas. Des matelas d’appoint sont disponibles pour une nuit occasionnelle d’un parent. Nous avons mis en place une hôtellerie de passage pour des séjours de durée variable.
Nous fournissons un assortiment au choix des ingrédients nécessaires aux petits déjeuners qui sont pris en chambre. Les déjeuners et dîners sont pris au réfectoire le personnel est présent pour accompagner les repas. Le cuisinier fait chaque jour des repas dans notre cuisine avec des aliments frais. Toutes les règles d’hygiène et de traçabilité sont respectées.

orgues de la chapelle
Notre Chapelle intacte depuis sa construction en 1855.

Histoire de la maison.

La congrégation des soeurs de Notre Dame de la Compassion a été créée en 1843 par le père Jean-François Régis Barthès. Parmi les nombreuses acquisitions il reste à ce jour trois oeuvres en France, deux en Italie et une mission à Madagascar.
Sur la base d’une double maison construite en 1785, achetée par les soeurs en 1855 elles ont fait bâtir, en 1850, le bâtiment et la chapelle donnant sur la rue Saint Savournin. De nombreux éléments sont restés intacts. Comme le réfectoire dans les anciennes caves, la décoration de la chapelle, l’orgue acheté en 1866, véritable chef d’oeuvre restauré.
Le foyer a d’abord accueilli les servantes, très nombreuses, dans le milieu du 19ème siècle. Dans le même temps les soeurs avaient installés des classes pour l’enseignement des jeunes filles. Depuis les années 60 le foyer s’est uniquement consacré à l’hébergement des étudiantes et lycéennes demeurant parfois très loin de Marseille et souhaitant résider dans le centre ville à proximité de leurs établissements universitaires.

jardin et vue de la maison et du théatre
Cour et jardin intérieur, au fond, la maison de 1785, à droite le théâtre.

Les équipements.

Nos bâtiments sont parfaitement entretenus, il y fait bon vivre. Chaque chambre est équipée d’une grande fenêtre. Des terrasse et un jardin permettent aux pensionnaires de se détendre et d’y déjeuner dès les beaux jours. 2 salles sont organisées pour le travail en groupe, avec TV et clavier pour les musiciennes. Une grande salle "le théâtre" nous permet d’organiser nos repas et petites fêtes mais également des conférences voir des mini concerts ou représentations théâtrales sur l’espace scène créé par les soeurs en 1925. Une buanderie permet de laver son linge. Par ailleurs les bâtiments sont équipés du réseau WIFI (gratuit). Frigidaire et micro ondes à chaque étage pour les petits déjeuners ou l’en-cas.

réfectoire du foyer
Le réfectoire, dans les anciennes écuries.

les conditions d'accueil.

Nous recevons des pré inscriptions toute l’année il est donc toujours prudent de se pré inscrire. L’inscription est définitive dés lors que l’admission universitaire est validée et que dans le même temps vous remplissez le dossier complet d’inscription. Nous complétons volontiers les dossiers d’APL.
Nous respectons les conditions de sorties nocturnes prescrites par les parents. Par ailleurs si nous acceptons que les garçons viennent en salle de travail et participent aux repas et aux fêtes. Nous interdisons strictement l’accès aux chambres.
Le foyer est dirigé par les soeurs de Notre Dame de la Compassion, une intendante veille au bon fonctionnement quotidien. Si le respect de chacune est la priorité qui s’impose, il n’y a pas d’obligation sur la pratique de la religion. Un prêtre vient plusieurs fois par semaine, le matin, pour célébrer une messe.